Foire aux questions de l’hypnose

Le top des questions les plus posées à propos de l’hypnose

(Source: expérience personnelle)

Que vous soyez animé par la curiosité, l’envie, la compréhension… je vous propose ici le top des questions que l’on me pose le plus souvent avant une séance d’hypnose.

Voici mes réponses.

1. Est-ce que tout le monde est hypnotisable ?

Interprétation possible: suis-je hypnotisable ?

Tout le monde l’est. L’hypnose s’appuie, entre autre, sur nos perceptions, nos sens, nos modes de fonctionnement. L’enjeu pour l’hypnotiseur est de repérer ces fonctionnements chez la personne à hypnotiser. Nous avons tous des préférences, des modes de fonctionnements privilégiés, habituels. L’idée est d’explorer d’autres chemins. A chaque porte sa clé.

En résumé, il n’existe personne qui ne soit hypnotisable, il n’existe que des personnes qui croient ne pas pouvoir l’être ou des hypnotiseurs n’ayant pas encore trouvé la clé.

 

2. Suis-je manipulé sous hypnose ?

Interprétations possibles: vais-je faire des choses que je ne veux pas pendant la séance? Ou Allez-vous me faire faire des choses que je ne veux pas faire?

Comment peut-on faire quelque chose que l’on ne veut pas vraiment? Cette question prend bien souvent son origine dans les images d’Epinal véhiculées par l’hypnose de spectacle. On y voit parfois des gens réaliser des prestations que je qualifierais de « n’importe quoi ». Ce « n’importe quoi » est consentant. Au départ les personnes acceptent, elles sont volontaires pour se prêter au jeu. Sinon pourquoi seraient-elles sur cette scène? Elles veulent vivre cette expérience. Chacun fixe ses propres limites et accepte ou pas les suggestions proposées.

Sous hypnose, c’est plutôt une « démanipulation » de votre manipulation. Par exemple, vous vous manipulez vous-mêmes quand vous ne parvenez pas à changer un comportement et que vous le répétez sans cesse tel un robot qui exécute les commandes qui lui sont ordonnées. L’hypnose vous « démanipule » de votre manipulation.

Soyons pragmatique, même si la manipulation était possible, quel intérêt aurais-je à la pratiquer?

 

3. Est-ce que je perds le contrôle ?

Interprétation possible: est-ce que je perds le contrôle de moi ? 

C’est bien souvent ce que les personnes viennent chercher dans l’hypnose. « Je n’arrive pas à lâcher-prise. J’ai besoin de contrôler, tout, tout le temps ».

En ce sens l’hypnose peut prendre la forme d’un apprentissage du lâcher-prise. Un cadre permettant de lâcher ce que l’on a cru un moment, pour mieux se retrouver.

Interprétation possible : est-ce l’hypnotiseur qui prend le contrôle de moi?

Voir réponse à la question 2.

 

4. Certains éléments de mon passé peuvent-ils ressurgir ?

Interprétations possibles: puis-je retrouver des traumatismes ? Puis-je revenir dans le passé ? Puis-je trouver la/les causes de mes problèmes ?

Parfois oui, il arrive que des souvenirs soient redécouverts, que des éléments de votre passé interviennent. Ces souvenirs sont des souvenirs, pas des vérités. On peut se rappeler d’éléments et reconstruire une histoire avec. Ca ne fait pas de cette histoire la vérité.

Le contenu de ce qu’on peut trouver, n’est bien souvent pas important. L’important est l’agencement, le positionnement, l’utilisation du souvenir qui va être faite, la transformation de la perception de ce morceau de passé prétexte au changement du présent.

Interprétation possible: Puis-je trouver la/les causes à mon problème ?

Parfois des causes peuvent être identifiées. Mais à quoi vous-servira-t-il de trouver la cause? Trouver la cause n’est pas un passage obligé dans la résolution d’un problème. Nous avons tous tendance à croire: si je trouve la cause, je comprendrais enfin pourquoi et mon problème s’envolera. Si on observe cette affirmation de plus près on conviendra que cette stratégie peut fonctionner pour réparer un grille-pain, pas un être humain, si tant est qu’il doit être réparé. Il n’y a qu’à observer le nombre de personnes qui connaissent la source de leur problème (un traumatisme par exemple) et qui continue d’en subir les conséquences. A l’inverse je ne comprends pas comment fonctionne les muscles de mes jambes, ça ne m’empêche pas de marcher, ça n’est pas un problème.

 

5. Est-ce que je dors pendant un séance d’hypnose?

Interprétation possible : ai-je quelque chose à faire ou puis-je m’assoupir ?

Ca fait cher la sieste! Ca n’a pas de sens… sauf si vous êtes insomniaque. Vous êtes actif et même acteur. Vous bougez, parler, répondez, entendez… Bref vous vivez l’expérience.

 

6. Est-ce que je vais me rappeler de ce qui s’est passé lors de la séance ?

Interprétations possibles: est-ce que je me rappellerais de la séance pour comprendre ou savoir ce qui c’est passé ?

De la même manière qu’une expérience que vous vivez dans la vie quotidienne, vous serez en mesure de vous souvenir de la séance. Pour rappel, les souvenirs ne sont que des souvenirs. C’est à dire des morceaux d’un passé qui n’existe plus, racontés dans un présent reconstruit et aménagé selon votre état d’esprit du moment. N’avez-vous jamais remarqué? En racontant plusieurs fois un même souvenir ou une anecdotes à différentes personnes, le récit présente souvent des variations…

 

Si vous avez d’autres questions contactez-moi.