L’hypnose a un pouvoir, celui de nous rappeler que nous en avons un

L’hypnose a un pouvoir, celui de nous rappeler que nous en avons un

 

Oeil

 

Quand je souhaite changer quelque chose chez moi, un comportement, un souvenir, une souffrance… Quand j’en ai assez d’une habitude et que je veux en changer, je pense à l’hypnose, à son efficacité, sa rapidité pour aller mieux dans le respect et la bienveillance.

 

S’en remettre au pouvoir de l’hypnose pour changer, c’est croire que nous avons besoin de changer, c’est croire que l’hypnose nous permet de changer, c’est croire aussi que nous n’avons pas ce pouvoir d’action.

 

Tout ça est faux. L’hypnose n’a pas ce pouvoir. Nous seul l’avons.

 

Parfois nous nous oublions un peu, on croit alors que l’hypnose est la solution miracle à tous nos maux. C’est oublier que l’hypnose est tout et son contraire. La solution à nos maux mais aussi leur origine. Ne sommes nous pas hypnotisés par nos problèmes ? Ne sommes nous pas hypnotisés par des solutions futures à nos problèmes présents ?

 

L’hypnose n’a pas ce pouvoir.

 

Il peut arriver que nous ayons oublié ce pouvoir essentiel que nous avons tous. L’hypnose alors nous enseigne par l’expérience que c’est possible, que les problèmes que nous rencontrons peuvent n’être que des écrans de fumé soufflés par un vent bienveillant, des gouffres franchissables, des fardeaux sur nos épaules déposés.

 

L’hypnose a un pouvoir, celui de nous rappeler que nous en avons un…

 

L’hypnose n’est alors plus un état de conscience modifié, un outil de changement, une technique, une thérapie, une solution miracle. L’hypnose devient alors la métaphore d’un pouvoir oublié. Celui de voir, jour après jour, que notre vie rêvée est une réalité.

 

Le seul pouvoir qui existe c’est vous qui l’avez. Ce pouvoir n’est pas celui de vous changer, et encore moins celui de changer les autres et le monde.

 

Le pouvoir que vous avez est le pouvoir de changer vos perceptions et par là même de décréter ce que vous souhaitez voir, ce que vous souhaiter vivre.

 

La vie nous apporte toujours ce que nous voulons au bon moment.

 

Que vous soyez heureux ou malheureux

Que vous soyez déprimé ou enthousiaste

Que vous soyez confiant ou angoissé…

 

Il n’y alors que deux questions à se poser:

… qu’ai-je demandé ?

… comment l’ai-je demandé ?

 

1 Commentaire

  1. Jurassic LITOTE

    Merci pour ces lignes. Les lire m’a fait du bien, vraiment beaucoup de bien. Ma petite chatte Lily vient de se faire percuter par une voiture il a a deux heures. Elle a été tuée net. Elle venait d’avoir un an. Je me focalise sur la courte mais belle et vraie vie de chat qu’elle a eue et aussi au fait qu’elle n’a pas souffert ni agonisé longuement sur le trottoir. Sans les séances que j’ai faites avec vous, ça aurait pris des proportions effroyables. J’ai de la peine et je pleure bien sûr, mais je suis extraordinairement apaisée et calme. Merci de m’avoir montré le chemin pour retrouver ce pouvoir qui effectivement est en nous et que nous oublions…. mais qu’on peut retrouver si quelqu’un de compétent nous y aide !

    Répondre

Répondre à Jurassic LITOTE Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>